Une belle ouverture «Expéri-mental» pour entamer les ArlonFolies

Une première...réussie !
Une première...réussie ! - D.R.

« Nous nous excusons, mais nous sommes aussi tributaires de facteurs externes. Malgré une pression continue, nous n’avons pas pu vous recevoir au sein de la caserne Léopold », a expliqué Vincent Magnus, bourgmestre d’Arlon. « Heureusement, vous êtes sans doute bien installés au sein de la maison de la culture. Pour nous, le plus important est de se retrouver dans cette espace très conviviale. Merci du fond du cœur à toute l’équipe de la maison de la culture qui, au pied levé, a pris la décision de nous proposer cette alternative. »

Après ces explications, le bourgmestre a laissé les Arlonais vivre une expérience « surnaturelle » avec le mentaliste Benjamin Ghislain. Pendant près d’une heure trente, le Namurois est rentré dans l’esprit et dans la tête de son public. Mêlant humour et moments déconcertants, Benjamin Ghislain a ouvert ce premier spectacle par une « standing ovation ». Depuis samedi, le festival a retrouvé son cadre habituel : celui de la caserne Léopold. Ce sont les apéros arlonais et la Table Ronde d’Arlon qui ont notamment occupé les lieux. Pendant encore près de deux semaines, il y aura une foire aux disques, des spectacles et des concerts. Plus d’informations sur www.arlonfolies.be.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Arlon (prov. de Luxembourg)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG