Cinq étudiants se sont retroussé les manches à Frasnes dans le cadre d’Été Solidaire!

Sherinn, Guillaume, Léa, Marie et Marine ont participé à l’opération Été Solidaire à Frasnes.
Sherinn, Guillaume, Léa, Marie et Marine ont participé à l’opération Été Solidaire à Frasnes. - D.R.

C’est ainsi que Sherinn, 16 ans, Guillaume, 17 ans, Léa, 16 ans, Marie, 17 ans, et Marine, 16 ans, ont pu accompagner le Contrat Rivière Escaut Lys (CREL) et le service des Espaces Verts de la commune pour diverses missions.

Avec Sarah et Jérémie du CREL, les étudiants sont partis à la chasse à la balsamine. Cette plante invasive doit être arrachée des berges des cours d’eau afin d’éviter sa prolifération. Pendant deux jours, nos jeunes ont sillonné la Rhosnes, notamment pour mettre fin aux différents foyers. Ce partenariat entre le CREL et les étudiants de la commune porte ses fruits : d’année en année, les foyers sont de plus en plus petits.

Ensuite, les jeunes sont passés entre les mains du service des Espaces verts. « Ils sont très performants », souligne Anthony, du service des Espaces verts. « Ils ont effectué du travail de désherbage, ramassé les cannettes le long des routes ou encore nous ont accompagnés lors du travail de tailles de haies. Le tout sans broncher ! ».

Les jeunes ont aussi travaillé avec le Service des Espaces verts.
Les jeunes ont aussi travaillé avec le Service des Espaces verts. - D.R.

Une première expérience de travail

Si du côté de la commune, on se montre satisfait, du côté des jeunes, le sourire était également de mise. « C’est mon premier job d’été », raconte Sherinn. « Cela se passe super bien. Il y a une excellente entente entre nous mais aussi avec les ouvriers. J’ai bien aimé ce que l’on a fait, même si parfois c’était des tâches ingrates, parce que c’est pour la bonne cause. Quand je vois toutes les cannettes que l’on a ramassées, je suis sidérée. Je vais continuer à le faire près de chez moi ».

Preuve de la motivation des étudiants, ils n’ont pas hésité à se calquer sur l’horaire des ouvriers communaux en cette période de canicule, soit de 6h à 14h. « Ce n’était pas trop dur de se lever aussi tôt », sourit Sherinn.

La commune de Frasnes-lez-Anvaing participe chaque année à une telle opération. « Je trouve important de pouvoir mettre quelques jeunes au travail », explique la bourgmestre Carine De Saint Martin. « Cela leur permet de connaître aussi la valeur de l’argent. Et puis, cela nous permet par ailleurs de mettre ensemble différents profils, de réaliser une mixité sociale. Ils ont également pu découvrir des métiers plus manuels et se rendre compte qu’être ouvrier communal, ce n’est pas un métier facile. Et puis, en cette période de congés, une main-d’œuvre supplémentaire est toujours la bienvenue ! »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DU TOURNAISIS