Nick Kyrgios remporte à Washington son premier tournoi en trois ans

@EPA
@EPA

Nick Kyrgios, 63e mondial et finaliste du dernier Wimbledon, s’est adjugé le tournoi sur dur de Washington, pour la deuxième fois de sa carrière après 2019, en battant 6-4, 6-3 le Japonais Yoshihito Nishioka (96e), dimanche en finale.

L’Australien de 27 ans, aussi volcanique que talentueux, confirme sa renaissance en 2022 après deux années noires, jalonnées par une dépression et des pensées suicidaires.

Il ajoute un septième titre à son palmarès, après ceux glanés à Marseille, Atlanta et Tokyo (2016), Brisbane (2017), Acapulco en 2019 et donc Washington la même année.

Kyrgios, apparu légèrement plus calme sur le court que les jours précédents, sauf lorsqu’il commettait des erreurs, restées plutôt rares, ou que des spectateurs avaient le malheur de trop se faire entendre aux abords du court, n’a pas laissé la moindre chance d’espérer à Nishioka, qui avait surpris le Russe Andrey Rublev en demies la veille.

Le scénario des deux sets a été identique, puisque le Japonais a concédé son engagement, à chaque fois d’entrée, et a dû courir après le score sans jamais inquiéter son adversaire, toujours aussi redoutable au service (12 aces).

Kyrgios, qui finit d’ailleurs le tournoi sans avoir concédé le moindre break, s’est imposé en 1h21.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Tennis