Notre série « Les Sosies » : Johnny Cadillac arrête bientôt sa carrière solo

Vidéo
Chez Johnny Cadillac.
Chez Johnny Cadillac. - DR.

Johnny Cadillac, vous êtes le sosie de Johnny Hallyday, votre idole depuis de nombreuses années. Vous l’avez déjà rencontré ?

J’ai pris des cuites avec lui ! Je l’ai connu, le bonhomme. J’avais un pote qui travaillait au Papagayo à Saint-Tropez et je lui ai demandé s’il n’avait pas un boulot pour moi. Par chance, il recherchait un barman. J’ignorais que c’était l’endroit que Johnny adorait fréquenter. Un matin, alors que je travaillais, j’entends : « Barman, tu sais me mettre un petit whisky s’il te plaît ». Je me retourne, tétanisé… et je vois Johnny… Il est arrivé à 11 heures du matin et à 7 heures du matin le lendemain, on était toujours en route avec des petits whiskys et complètement saouls sur le port de Saint-Tropez.

Vous avez failli lui voler ses chaussures…

Un jour je l’ai reconduit dans sa chambre d’hôtel, il était tellement saoul qu’il ne savait plus reprendre sa voiture. Il me demande de conduire sa Cadillac cabriolet alors que j’avais à peine 15 ans. Je lui ai enlevé ses bottes et j’ai failli lui piquer. Je me disais : tu imagines le trophée pour un fan de Johnny ! Et puis, je suis revenu à la raison : si je lui vole et que demain il revient au bar, il va me frapper.

Vous vous souvenez du jour où vous avez appris sa mort, en décembre 2017 ?

Oh oui, j’étais avec ma compagne et je dormais. Elle est venue dans la chambre, elle m’a dit fais-moi un câlin. Elle m’a annoncé qu’il était parti et donc de suite, je lui dis, « qui »? Et là elle évoque son prénom. J’ai éclaté en sanglots, je ne voulais plus qu’elle m’approche. Johnny, c’était mon père, mon frère, mon pilier… Quand il y a quelque chose qui n’allait pas, j’écoutais du Johnny. J’ai eu malheureusement beaucoup de compagnes et toutes les nanas avaient une chanson de Johnny qui me faisait penser à elles. Il y a des chansons que je n’écoute plus (rires). Vous savez, Johnny me manque encore, j’y pense chaque jour. Ce n’était pas qu’un chanteur, c’était bien plus.

Etre sosie, c’est un réel business ?

Oui… Mais je vous annonce que j’arrête l’année prochaine. J’en ai déjà parlé à mes plus grands fans car j’en ai une flopée. Je commence à être fatigué. Je continuerai certainement les concerts avec les Vieilles Canailles... Mais vous savez, j’ai déjà 72 ans et il est temps de me reposer.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en PEOPLE