Une interdiction de fréquentation des parcs récréatifs pour les fauteurs de trouble

Une interdiction de fréquentation des parcs récréatifs pour les fauteurs de trouble
Belga

Le député Franky Demon a déposé une proposition de loi en ce sens à la Chambre.

Une telle proposition est motivée par les incidents à répétition qui frappent les domaines récréatifs au retour du beau temps, des bagarres, faits de vandalisme, des actions entravant les opérations des sauveteurs et secouristes, du harcèlement sexuel.

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, également CD&V, avait pris une circulaire l’an dernier reprenant des mesures préventives et répressives. Pour le député CD&V, il est nécessaire d’aller plus loin et d’éviter que le phénomène ne s’étende à l’ensemble des parcs du royaume.

La proposition vise à obliger tous les bourgmestres à transmettre au niveau national les interdictions d’accès qu’ils seraient amenés à prendre localement. Ces informations seraient connues des domaines récréatifs. Leurs règlements pourraient alors prévoir une interdiction d’accès en cas d’interdiction énoncée dans un autre parc du royaume.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique