Wout van Aert: «Je vais défendre mon maillot jaune avec tout ce que j’ai»

Vidéo
Wout van Aert: «Je vais défendre mon maillot jaune avec tout ce que j’ai»
Photo News

Wout van Aert (Jumbo-Visma) a endossé pour la première fois de sa carrière le maillot jaune de leader du Tour de France, samedi à l’issue de la 2e étape qui arrivait à Nyborg au Danemark. De quoi se consoler après une deuxième 2e place en deux jours dans cette édition 2022 de la Grande Boucle.

« Je suis impatient de montrer ce beau maillot demain », a-t-il déclaré. Deuxième à cinq secondes de Yves Lampaert dans le « chrono » de Copenhague vendredi, le coureur de Herentals a profité de ses 6 secondes de bonification à l’arrivée pour déposséder le Flandrien de la plus célèbre tunique du cyclisme. Un des objectifs avoué du coureur belge le plus complet au départ de cette 109e édition.

« Cela donne un très bon feeling », a-t-il déclaré dans une première réaction. « Quand vous pouvez porter le maillot jaune, il serait très étonnant de ne pas être satisfait. Être souvent deuxième n’est pas nouveau pour moi (il a signé sa septième 2e place de la saison samedi, NDLR). Mais (Raymond) Poulidor était aussi un grand champion. Et quand tu reçois le maillot jaune en récompense, je suis très heureux. J’ai hâte de montrer ce magnifique maillot demain. »

Van Aert a été proche du maillot jaune à plusieurs reprises ces dernières années. « Je me souviens encore de mon premier Tour (en 2019), dans l’étape d’Épernay (la 3e). Le maillot jaune Mike Teunissen avait été lâché, et pendant un moment j’ai pensé que je prenais le jaune, mais ensuite il s’est avéré que c’était Julian Alaphilippe. J’ai été très déçu à l’époque, et depuis, j’ai chassé le jaune plusieurs fois. Maintenant, je l’ai enfin. Je vais défendre ce maillot jaune avec tout ce que j’ai, même si je n’oublie pas les points pour le maillot vert. »

Pendant un moment, samedi, van Aert semblait pouvoir remporter l’étape. Et il l’a aussi pensé. « Nous étions bien placés dans le sprint. Christophe (Laporte) m’a parfaitement maintenu devant. Nous savions que nous allions être lancés depuis le dernier pont, et quand je suis arrivé derrière Mads Pedersen, j’avais la ligne la plus courte. Je pensais que j’allais gagner quand je l’ai dépassé, mais ensuite Jakobsen est arrivé. Il a dû arriver de l’arrière très rapidement. »

Au classement général, van Aert a une seconde d’avance sur le vainqueur du contre-la-montre Yves Lampaert et huit secondes sur le dernier vainqueur du Tour, Tadej Pogacar. Il est désormais le véritable leader du classement par points, où il possède un point d’avance sur le vainqueur de l’étape, Fabio Jakobsen.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Tour de France