Le parlement bruxellois souhaite une féminisation accrue de la fonction publique

Dans la fonction publique.
Dans la fonction publique. - PhotoNews

Le parlement bruxellois a adopté vendredi à l’unanimité une résolution portée par l’ensemble des partis, visant à féminiser la Fonction publique régionale.

La N-VA et le Vlaams Belang se sont abstenus.

Le texte a été élaboré après une série d’auditions organisées en octobre dernier. Il part notamment d’un constat de déséquilibre aux échelons supérieurs et d’une plus grande discrimination envers les femmes qui postulent pour des postes à responsabilités.

Pour lutter contre les inégalités de ce type, la résolution demande notamment l’instauration d’un système de quotas, une meilleure parité dans les jurys de recrutement, une lutte plus intensive contre les biais et stéréotypes dans la communication de l’administration, mais aussi l’application de l’ordonnance du 4 septembre 2008 portant sur l’obligation d’établir un plan «diversité» au sein des administrations.

Selon John Pitseys (Ecolo), rapporteur du texte, «le secteur public emploie 1 personne sur 4 à Bruxelles, il doit être exemplaire en matière d’égalité hommes-femmes, car les difficultés ne manquent pas: sous-représentation des femmes, inégalités salariales, comportements sexistes au travail, difficultés de concilier vie professionnelle et vie privée? Le texte ne contribuera pas seulement à changer les comportements mais aussi les règles du jeu, via par exemple la mise en place d’une représentation paritaire pour les fonctions de gestion et de direction».

Le député N-VA Gilles Verstraeten a souligné que son parti souscrivait à la résolution et à l’ensemble des moyens évoqués pour renforcer la féminisation de l’administration sauf un: une composition paritaire hommes-femmes du jury de sélection des candidat(e)s. Un homme ne vote pas nécessairement pour un candidat parce qu’il est du même sexe que lui et une femme ne vote pas nécessairement pas en faveur d’une femme, lorsqu’il s’agit d’évaluer un niveau de compétences.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES