Mons: le chemin de Bethléem bientôt fermé par des blocs en béton

Le chemin de Bethléem.
Le chemin de Bethléem. - Google Streetview

« Le chemin de Bethléem, qui connecte les villages d’Hyon et Spiennes, est un chemin champêtre très apprécié des promeneurs et des cyclistes », explique la Ville de Mons dans un communiqué. Ce chemin est d’ailleurs repris comme « liaison cyclable à haut potentiel » dans le Plan communal de Mobilité car il permet d’éviter la N40 et la N90, deux chaussées ayant un trafic automobile dense. Mais du coup, le chemin de Bethléem est aussi régulièrement emprunté par les automobilistes souhaitant éviter ces deux axes… « Malgré un revêtement en pavés très dégradé et peu adapté au passage intensif de voitures ». Ce sera bientôt de l’histoire ancienne !

« Il est important d’assurer la sécurité des piétons et cyclistes et de préserver le caractère rural du chemin en empêchant le passage de voitures », explique Charlotte De Jaer, échevine de la Mobilité.

La fermeture sera matérialisée par des blocs en béton. « Après l’habitation nº3 et le pont « Lorette », la voirie sera réglementée comme voie sans issue à l’exception des piétons et cyclistes », précise encore la Ville de Mons. La fermeture à cet endroit permet de maintenir l’accès pour les quelques riverains et les agriculteurs exploitant les parcelles situées le long de la route. « Ils pourront y accéder par le pont en venant d’Hyon ».

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Hyon (c.f. Mons)Mons (Hainaut)Spiennes (c.f. Mons)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE