Le papa de Mya, assassinée avec sa maman à Spa, se dit soulagé par le verdict

Vidéo
Mya avait seulement 12 ans.
Mya avait seulement 12 ans. - D.R.

Depuis le 26 août 2020, le cœur du papa de Mya, 12 ans, est déchiré. Fabrice Casse a arraché la vie de sa petite fille ainsi que celle de sa maman, Françoise Donckers. Ce vendredi, au terme d’une semaine de procès en cour d’assises, le Verviétois de 28 ans a été condamné à une peine de réclusion criminelle à perpétuité.

Contacté, le papa de la jeune victime n’a pas souhaité s’exprimer dans la presse. Il a malgré tout partagé épisodiquement durant le procès son ressenti sur les réseaux sociaux.

Si aucun jugement ne lui rendra jamais sa fille ni celle qui lui a donné la vie, il s’est dit tout de même soulagé du verdict, au terme de ces journées très éprouvantes. « Et voilà le soulagement pour nos deux familles, le verdict est enfin arrivé, condamné à perpétuité. Nous voilà soulagés. La justice a été droite jusqu’au bout » a-t-il écrit après avoir appris la peine à laquelle a été condamné Casse. Le papa a également remercié tous ceux qui l’ont soutenu ainsi que les avocats qui ont défendu la mémoire des deux victimes. « Et leur mémoire restera gravée pour l’éternité. Je n’ai pas de mot plus fort que « merci » pour tous nos anges. Ils peuvent reposer en paix maintenant, elles ont été vengées de ce monstre. »

La veille encore, il espérait de tout son cœur que le bourreau de sa fille écope de la peine maximum, écrivait-il. « Et après nos familles pourront peut-être avancer. » Et s’adressant à Mya : « C’est pour toi que je suis toujours debout. Toute la force d’avancer c’est toi qui me la donnes. Grâce à toi je suis toujours là à me battre. Même si je n’arrive pas à venir vous rendre visite au cimetière, je pense à vous chaque jour. Je t’aime fort mon ange tu es mon rayon de soleil. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Spa (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers