Le piétonnier de Bruxelles a gagné en popularité

De plus en plus apprécié par les Bruxellois.
De plus en plus apprécié par les Bruxellois. - Photo News

Le piétonnier bénéficie désormais du soutien de plus de la moitié des Bruxellois.

Mobilise avait sondé Bruxellois, navetteurs et passants une première fois en 2017 à propos des boulevards désormais libérés du trafic automobile. Lesdits boulevards n’étaient à ce moment-là pas encore aménagés. Le soutien au piétonnier était alors frileux puisque seuls 47 % des Bruxellois en étaient satisfaits, à l’instar de 55 % des navetteurs et 69 % des visiteurs.

L’enquête poursuivie fin 2021, début 2022 montre du progrès. Plus de la moitié des habitants, 53 %, se disent désormais satisfaits de l’existence du piétonnier. C’est le cas aussi de 64 % des navetteurs et de 82 % des visiteurs (dont de nombreux touristes).

Selon les enquêteurs, plus on habite à proximité du piétonnier, plus on l’apprécie. Il y a également un lien évident entre l’appréciation qu’on en a et la façon dont on se déplace. Les personnes habitant la périphérie bruxelloise sont plus régulièrement peu enthousiastes car elles veulent se déplacer en voiture.

L’avenir promet encore quelques défis d’ailleurs. « De nombreuses personnes se montrent critiques sur les questions de la propreté et de la sécurité », explique Geert Te Boveldt, chercheur. « Nombreuses sont les personnes sondées qui affirment éviter certaines zones du Boulevard Anspach parce qu’elles y ont été importunées ou parce qu’il y fait sale ».

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers