Ukraine: 600 personnes suspectées de crime de guerre depuis le début des combats

Ukraine: 600 personnes suspectées de crime de guerre depuis le début des combats
Isopix

Didier Reynders a indiqué au journal italien La Stampa que 11 États membres enquêtaient sur les crimes de guerre en Ukraine et que 600 suspects avaient déjà été identifiés.

Les enquêtes se poursuivent en Ukraine et dans d’autres pays européens grâce aux témoignages des personnes ayant fui la violence et les combats, a ajouté le Commissaire européen.

Les preuves doivent être collectées correctement, a-t-il précisé, «car si des fake news y étaient ajoutées, ce serait un désastre», conclut Didier Reynders.

Un soldat russe est actuellement jugé à Kiev pour crime de guerre en Ukraine. Il sera fixé lundi sur son sort.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde