Coup d’envoi de l’Eurovision 2022, avec la première demi-finale

Coup d’envoi de l’Eurovision 2022, avec la première demi-finale
AFP

Mardi soir, 17 pays vont défendre leurs couleurs nationales, misant tantôt sur des chorégraphies tapageuses, des candidats loufoques ou des prestations plus sobres. La Belgique entrera en scène le 12 mai, lors de la deuxième demi-finale.

Au total, 35 pays vont s’affronter pendant ces deux manches pour se qualifier parmi les finalistes du concours télévisé le plus regardé au monde.

Cinq nations, appelées les « Big Five », sont toujours exemptées de demi-finales : la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni. S’y ajoute habituellement le pays hôte, qui n’est autre que le gagnant de l’édition précédente, mais il s’agit cette fois de l’Italie (inclue dans le groupe des Big Five), qui avait survolé le concours l’an dernier grâce au groupe de rock Maneskin et son tube « Zitti e Buoni ».

Pour les autres, il faudra passer par ces étapes éliminatoires. Objectif ? Rejoindre l’arène de la finale, programmée le samedi 14 mai.

Ce soir, 17 pays vont briller et ambiancer le Pala Olimpico dans l’espoir de faire des émules : il s’agit de l’Albanie, la Lettonie, la Lituanie, la Suisse, la Slovénie, l’Ukraine, la Bulgarie, les Pays-Bas, la Moldavie, le Portugal, la Croatie, le Danemark, l’Autriche, l’Islande, la Grèce, la Norvège et l’Arménie. Les regards belges, eux, seront tournés vers le 12 mai, lorsque Jérémie Makiese défendra son titre « Miss You » en seizième position. Face à lui, 17 autres participants et participantes tenteront également de s’imposer.

Le concours Eurovision de la chanson est organisé par l’Union européenne de radio-télévision (UER), qui rassemble les radiodiffuseurs publics européens. Pour participer, chaque pays doit présenter une chanson, inédite et de trois minutes maximum, interprétée en direct par un maximum de six personnes. La Belgique n’a gagné qu’une seule fois, grâce à Sandra Kim et son « J’aime la vie » en 1986.

L’édition 2022 est marquée par l’éviction de la Russie, à la suite de l’invasion de l’Ukraine. Cette dernière, en revanche, sera au centre des attentions. Le pays part favori avec le tube « Stefania » du groupe Kalush Orchestra, une berceuse mêlant rap et musique traditionnelle donnée gagnante par les bookmakers.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en CULTURE