Exercice catastrophe à Hautrage mardi: un accident Seveso à l’usine Advachem

L’entreprise Advachem sera le terrain d’entraînement de pompiers, policiers, services médicaux et militaires.
L’entreprise Advachem sera le terrain d’entraînement de pompiers, policiers, services médicaux et militaires. - Archives / E.G.

Cet exercice s’inscrit dans le cadre des obligations légales du gouverneur de la province de Hainaut Tommy Leclercq, en termes de planification d’urgence concernant la maîtrise des risques liées aux substances dangereuses. Chaque entreprise Seveso dite « seuil haut » doit en effet faire l’objet d’un exercice tous les 3 ans.

Ce 10 mai entre 9 et 14h, l’entreprise Advachem sera le terrain d’entraînement de pompiers, policiers, services médicaux et militaires sur base d’un scénario fictif. Les autorités communales et le gouverneur participeront également à l’exercice. Ils réuniront chacun leur comité de crise.

Avec BE-Alert

Un tel exercice demande une préparation de plusieurs mois. Il sera organisé sous la houlette du commandant militaire Guy Dobbelaere et a pour objectif de renforcer la collaboration et les flux d’information entre différents services.

Lors de cet exercice, l’outil BE-Alert sera utilisé par les autorités pour alerter et informer la population. Vous pouvez vous inscrire sur www.be-alerte.be. Les citoyens seront ensuite invités à se rendre sur le site de la Ville de Saint-Ghislain (www.saint-ghislain.be) pour y donner leurs impressions.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE