Combiner vacances et rentabilité

Investir dans une seconde résidence, vous y avez déjà songé ? Dans le contexte peu rentable des placements financiers classiques, cela peut être un excellent moyen de faire fructifier votre patrimoine… tout en vous offrant des vacances gratuites dans un écrin de nature. Au cœur des Ardennes, par exemple.

Acheter ce que l’on appelle une « maison de vacances », c’est d’abord un coup de cœur. Pour le bien lui-même, son environnement ou la destination, un endroit où l’on se verrait parfaitement passer quelques jours de détente en famille ou entre amis. Et ce plusieurs semaines par an. Mais cela peut aussi s’avérer une excellente alternative à l’épargne, comme l’explique Harry Denis, responsable communication & marketing du Groupe Lamy, spécialiste de l’immobilier de loisir avec plus de 40 ans d’expérience.

« Le modèle que nous avons développé procure à l’acquéreur d’une de nos secondes résidences un rendement financier à travers des revenus locatifs. Quand il n’est pas occupé par le propriétaire ou ses proches, le bien est en effet mis en location par notre société de gestion. Ce qui lui permet d’assurer une rentabilité annuelle bien plus intéressante que les maigres intérêts offerts par l’argent qui dort dans les banques. Cerise sur le gâteau : notre formule bénéficie également d’un régime fiscal très avantageux, grâce notamment à la récupération de la TVA de 21 % sur l’acquisition. »

Une gestion sans souci

Et tout cela sans le moindre tracas pour le propriétaire ! De la promotion de la résidence à la réception des locataires, le Groupe Lamy s’occupe de tous les aspects liés à la location du bien. Ses très hauts taux d’occupation s’appuient sur ses équipes commerciales et sa longue expérience dans l’immobilier de loisir en France, au Luxembourg et en Belgique, bien sûr. Après y avoir développé le domaine touristique du Golden Lakes Village sur les rives des Lacs de l’Eau d’Heure, l’entreprise liégeoise lance un nouveau projet au cœur des Ardennes, dans l’entité de La-Roche-en-Ardenne.

Un écrin de verdure au cœur des Ardennes

Baptisé Anatura Ardennes, ce projet 100 % écoresponsable comportera 80 villas disposées autour d’un plan d’eau dans un domaine de 15 ha en pleine nature, privilégiant les espaces verts, le bien-être et la beauté naturelle du site. Toutes seront construites selon les performances énergétiques de haute qualité environnementale, dans un souci de perfection et d’esthétique remarquable. De quoi proposer aux candidats propriétaires une destination de vacances gratuites à proximité et dans un cadre naturel verdoyant.

Ça tombe bien : c’est exactement ce que beaucoup recherchent ! « La crise sanitaire a renforcé les aspirations des gens pour un retour à la nature et au bien-être, ce qui se traduit par une très forte demande, tant en matière d’acquisition que de location, confirme Harry Denis. Nous le voyons bien depuis deux ans dans notre domaine des Lacs de l’Eau d’Heure, où il ne reste que quelques villas disponibles à l’achat. »

Voilà qui prouve l’intérêt des Belges qui, pour trouver des alternatives à l’épargne en combinant plaisir et rentabilité, se tournent de plus en plus vers l’immobilier de loisir. Un secteur qui a clairement le vent en poupe en ce moment.

Envie d’en savoir plus ?

Contactez l’équipe Lamy au numéro suivant 087 31 65 04 ou surfez sur leur site web www.lamyproperty.com

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Heure-le-Romain (c.f. Oupeye)Oupeye (prov. de Liège)