L’Assemblée générale de l’ONU adopte une résolution contre le négationnisme

L’Assemblée générale de l’ONU adopte une résolution contre le négationnisme
Isopix

Le texte à la portée politique forte même sans être légalement contraignant, mis au point avec le concours de l’Allemagne, a été co-parrainé par 114 pays sur les 193 que compte l’ONU. L’Iran a marqué formellement son opposition avec le texte, affirmant s’en «dissocier».

La résolution «rejette et condamne sans réserve toute négation de l’historicité de l’Holocauste, totale ou partielle», qui a vu entre 1939 et 1945 le génocide de six millions de juifs d’Europe par les nazis et leurs soutiens.

Le texte «engage vivement tous les États Membres à rejeter sans réserve toute négation ou déformation de l’Holocauste en tant qu’événement historique» et «félicite» les pays qui préservent «les sites qui ont servi de camps de la mort, de camps de concentration, de camps de travail forcé, de lieux d’exécution et de prisons aux nazis pendant l’Holocauste».

La résolution exhorte aussi les membres de l’ONU à «élaborer des programmes éducatifs qui graveront dans l’esprit des générations futures les enseignements de l’Holocauste afin d’aider à prévenir les actes de génocide», et leur demande, ainsi qu’aux entreprises gérant des réseaux sociaux, «de prendre des mesures actives pour lutter contre l’antisémitisme et le négationnisme ou la déformation de l’Holocauste».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde