Vidéo choc dans le métro: l’auteur sous mandat d’arrêt pour tentative de meurtre

Vidéo
Toute la scène a été filmée.
Toute la scène a été filmée. - D.R.

Comme nous le révélions vendredi soir en exclusivité, le suspect a été interpellé peu de temps après les faits, a confirmé le parquet de Bruxelles samedi matin.

L’auteur avait pris la fuite en courant à travers les voies de métro. Grâce à la diffusion d’images du suspect, des policiers ont pu l’interpeller quelques minutes plus tard alors qu’il se trouvait dans la station de métro De Brouckère. Il a été auditionné par les services de police, puis mis à la disposition du parquet de Bruxelles. « L’enquête suit son cours afin de déterminer les circonstances exactes des faits ainsi que le mobile du suspect », a assuré la substitute du procureur du Roi, Sarah Durant, par communiqué.

Le procureur du Roi de Bruxelles avait requis un mandat d’arrêt pour tentative de meurtre.

Sous mandat d’arrêt

« Le suspect a été interrogé par le juge d’instruction et placé sous mandat d’arrêt pour tentative de meurtre. Le juge d’instruction a désigné un expert psychiatre afin de vérifier l’état du suspect », a indiqué samedi en fin d’après-midi le parquet de Bruxelles. Il a été inculpé pour tentative de meurtre.

On apprend par ailleurs que l’auteur est né en 1998 et est de nationalité française.

L’homme avait poussé la femme dans le dos alors qu’un métro était en approche. Il s’était ensuite enfui en courant dans le sens opposé. Alerté par des personnes sur le quai, le conducteur du métro avait effectué un freinage d’urgence. Il n’avait pas heurté la victime. Aucun passager du métro n’a été blessé lors de l’arrêt brutal. Des voyageurs présents sur le quai étaient alors descendus sur les voies pour sortir la victime des rails. Une fois celle-ci remontée sur le quai, les secours ont été appelés.

« Le conducteur a très bien réagi, mais il est quand même sous le choc et la personne également », expliquait vendredi soir la porte-parole de la Stib. Ils ont tous deux été emmenés à l’hôpital, mais ont pu quitter l’établissement samedi matin.

Le trafic du métro avait été interrompu entre les stations Elisabeth et Arts-Loi vendredi, de 19h45 jusqu’à 20h15.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers