«N’y pensez pas!»: un facteur choqué par le mot d’une famille lors de sa tournée

«N’y pensez pas!»: un facteur choqué par le mot d’une famille lors de sa tournée
123RF

Un facteur britannique du Royal Mail, que nous appellerons Kévin, a eu une mauvaise surprise en faisant sa tournée. Dans un mot collé sur leur porte, une famille l’accuse de faire semblant de livrer des colis.

« Royal Mail. Ne pensez même pas à mettre une carte à travers la porte sans sonner et prétendre que la livraison a été tentée mais que personne n’était à l’intérieur, comme cela s’est produit samedi. Nous étions là toute la journée et nous serons là aujourd’hui, mardi. SONNEZ ET LIVREZ LE COLIS », peut-on lire sur le message en question.

Choqué par ces accusations, Kévin a publié une photo dudit message sur Facebook. Il y explique qu’il boycottera la famille pour les Fêtes de fin d’année : « Elle appréciera de récupérer son courrier au bureau de poste à Noël ».

Ce n’est pas la première fois que le facteur est confronté à une telle réaction. « Je ne prévois pas de livrer là-bas à l’avenir, c’est la deuxième fois qu’on me parle comme ça. Ils ont arrêté de donner des pourboires il y a quelques années après avoir accusé l’un de nous de vol et nous avoir parlé comme de la merde. Ce n’est pas moi qui ai laissé le ticket de tentative de livraison, mais probablement un chauffeur de colis », écrit-il en commentaires.

Fort heureusement, Kévin peut compter sur le soutien de son employeur. Royal Mail lui a en effet demandé de ne pas livrer le domicile en question jusqu’à ce que la situation fasse l’objet d’une enquête.

Notre sélection vidéo
Aussi en CONSO