La presse belge déplore les incidents qui ont provoqué l’arrêt du choc wallon

Belga
Belga

Quelques heures après les incidents qui ont émaillé le derby anversois entre le Beerschot et le Great Old (0-1), le choc wallon n’a pas pu aller à son terme en raison du comportement scandaleux de certains supporters liégeois. Après avoir balancé des fumigènes sur le terrain, ils ont investi la pelouse pour se diriger en direction du kop carolo pour rajouter de l’huile sur le feu à une soirée qui n’en avait déjà plus besoin. Le clou d’un bien triste spectacle... alors que le marquoir affichait un score sans appel (0-3).

Ce lundi matin, la presse nationale n’a pas manqué d’épingler ce match qui a viré au cauchemar. Pour Sudinfo, c’est « l’humiliation totale » pour le Standard, qui a été écrasé 0-3 par son rival carolo. Sur sa « Une », Le Soir définit cette rencontre comme étant « le derby de la honte » en raison des jets de fumigènes, l’envahissement de terrain et du match arrêté.

« Un week-end noir pour le foot belge »

La Dernière Heure/Les Sports pointe, elle, une « honte totale », ajoutant que « le Standard a sombré et que les supporters ont pété les plombs ». L’Avenir, autre quotidien, revient, lui, sur « une triste fin de derby wallon », précisant que des sanctions vont tomber dans le camp liégeois.

Du côté néerlandophone, Het Nieuwsblad condamne l’attitude des supporters, en qualifiant cela de « stupide et carrément criminelle ». De Standaard évoque, lui, un « week-end noir pour le football belge ».

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Standard