Manifestation contre les mesures sanitaires: 20 personnes arrêtées et 6 blessés

Vidéos

La manifestation contre la politique sanitaire, le Covid Safe Ticket (CST) et l’obligation vaccinale du personnel soignant, intitulée « marche pour la liberté : acte 2 » a de nouveau rassemblé des milliers de personnes ce dimanche, dès 13h, à Bruxelles. Selon l’estimation de la police locale, il y en avait « 8.000 ». Selon celle de l’organisateur et fondateur du mouvement « Belgium United for Freedom », Sarkis Simonjan, il y en avait « 70.000 » ! Ce sont en tout cas pas une centaine de pompiers suivis de près par des soignants qui ont pris la tête de cette foule éclectique. Ils avaient pour mission de canaliser les potentiels futurs émeutiers/casseurs qui étaient malheureusement présents.

Une centaine de pompiers

« C’était important d’être là parce que, nous, en tant que pompiers, on est menacé de licenciement par la loi sur l’obligation vaccinale qui va passer ; et, aussi, en tant que citoyens pour être auprès des gens qui mènent le même combat que nous », a commenté le caporal des pompiers de Bruxelles, Benoît Verdeyen. « Au sein des pompiers de Bruxelles, c’est un cinquième des effectifs, soit 200 personnes qui seront menacées de licenciement », nous ont par ailleurs précisé plusieurs pompiers de Bruxelles qui avaient écrit sur leurs uniformes le slogan suivant : « Mon corps, ma liberté ».

L’ambiance est restée bon enfant jusqu’à 15 h 15 lorsque des dizaines d’émeutiers ont commencé à lancer des projectiles sur les « casques blancs » de la police qui bloquaient l’accès au rond-point Schuman. Finalement, l’utilisation d’arroseuses et la dispersion massive de gaz lacrymogène auront eu raison de la détermination des émeutiers les plus excités une bonne heure plus tard.

Quant au bilan policier provisoire ? « Nous avons procédé aux arrestations administratives de vingt personnes. À l’heure actuelle, nous avons connaissance de plusieurs véhicules de police endommagés. Quatre manifestants et deux policiers ont été transportés à l’hôpital », a indiqué la police locale.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Aussi en Faits divers