Etterbeek développe ses rues scolaires!

Devant l’école la Farandole.
Devant l’école la Farandole. - D.R.

À la suite des excellents retours de la première phase test de rue scolaire menée en septembre aux abords de l’école communale de la Farandole, Etterbeek a décidé de prolonger ce dispositif pour la Farandole et de le mettre en place devant l’Institut Saint-Anne du 29 novembre au 24 décembre.

Durant la semaine de la Mobilité, parents, enfants et enseignants de l’école la Farandole ont pu profiter d’une rue temporairement fermée à la circulation de véhicules motorisés. Ce qui a non seulement amélioré la qualité de l’air aux abords de l’école mais a aussi apporté plus de sécurité et de convivialité dans le quartier.

À la suite de cette première phase test, un moment d’échanges a été organisé afin de connaître les avis des enseignants, des parents mais aussi des riverains sur ce dispositif. L’évaluation ayant été très positive, il a été décidé de prolonger le test en mettant en place des rues scolaires entre le 29 novembre et le 24 décembre sur deux sites différents.

Le test sera reconduit à l’école la Farandole : le tronçon de la chaussée Saint-Pierre situé entre la rue Colonel Van Gele et les rues Albert Meurice et Antoine Gautier sera fermé à la circulation de 7h45 à 8h45. Un second test aura lieu aux mêmes heures dans la rue Bruylants où est située la section primaire de l’Institut Saint-Anne.

Seuls les piétons et usagers adeptes de la mobilité douce pourront circuler sur ces portions de rues. Grâce à l’escorte du personnel habilité, il sera toutefois encore possible de sortir avec son véhicule si celui-ci est stationné dans la rue ou s’il doit sortir d’un garage.

Du point de vue opérationnel, ce sont les gardiens de la paix du service de prévention communal qui assureront le dispositif chaque matin. À la demande du bourgmestre Vincent De Wolf (MR), la brigade cycliste de la police locale sera également sollicitée pour apporter son soutien, particulièrement pour le lancement de l’opération.

Ces deux nouvelles phases test seront évaluées en fin d’année en vue d’une prolongation du projet en 2022. Parents, enseignants et riverains seront invités à exprimer leur avis à la commune d’ici la fin de l’année.

Etterbeek espère ainsi contribuer activement à un cadre de vie agréable et sûr sur le chemin de l’école. De nouveaux établissements scolaires etterbeekois pourraient bénéficier de ce dispositif à l’avenir s’il s’avère être positif.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Saint-Pierre-Cappelle (c.f. Herne)Etterbeek (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES