Stupéfiants et course-poursuite à Court-Saint-Étienne: 25 mois avec sursis partiel

Photo d’illustration.
Photo d’illustration. - Belga

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné mardi Youssef F., un habitant de Perwez né en 1997, à dix mois de prison avec sursis pour ce qui excède la détention préventive et à une amende de 8.000 euros pour des préventions en rapport avec les stupéfiants, ainsi qu’à quinze mois de prison avec sursis également pour entrave méchante à la circulation. Après que la VW Golf conduite par le prévenu a été impliquée dans un délit de fuite à Louvain-la-Neuve en septembre 2019, elle a été repérée par la police. Cherchant à s’échapper, le conducteur a percuté volontairement la voiture de patrouille. Il a par la suite perdu le contrôle du véhicule, qui a fini contre le mur d’un collège de Court-Saint-Étienne. Les policiers ont retrouvé de l’argent et des stupéfiants dans la voiture.

Le prévenu avait déjà été condamné en correctionnelle pour des faits en rapport avec les stupéfiants. Après qu’il a écrasé sa Golf à Court-Saint-Étienne, les policiers ont intercepté son passager - qui s’en tire avec une peine de travail de 100 heures -, trouvé plus de 3.000 euros en petites coupures et un GSM. L’exploitation de l’appareil a fait apparaitre des conversations sur Snapchat utilisant des codes pour passer des commandes de drogue.

Entendu, le jeune homme qui était à l’époque étudiant en économie a affirmé contre toute évidence qu’il n’avait pas compris que la police le poursuivait, et qu’il avait cru au contraire en entendant les injonctions venant du véhicule de patrouille qu’on lui ordonnait de circuler. Il a aussi expliqué qu’il avait paniqué parce qu’il n’était pas en possession du permis de conduire.

Remis en liberté sous condition après une période de détention préventive, il a été à nouveau interpellé en possession de cannabis par la suite.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW