L’UCLouvain dans le top 175 des meilleures universités du monde

Un classement établi par «Times Higher Education».
Un classement établi par «Times Higher Education». - D.R.

Ce 27 octobre 2021, le THE (Times Higher Education) dévoile un ranking nommé « The World’s Best Universities According to Academics ». Ce classement dresse la liste des 200 universités les plus prestigieuses au monde, en se fondant sur l'opinion qu’en ont les pairs. Et l’UCLouvain en fait partie et monte même d’un échellon. Située entre la 176e et la 200e place l’an passé, la première université belge francophone se retrouve entre la 151e et la 175e place cette année. Tandis que la KU Leuven et l’UGent figurent également en bonne place dans ce classement. Un résultat positif pour les universités belges.

Plus précisément, l'enquête se base sur 150.000 votes de 10.963 universitaires expérimentés et publiés, qui donnent leur avis sur l'excellence de la recherche et de l'enseignement dans les universités à travers le monde. L’intérêt ? Ce type de ranking est utile en termes d’insertion socio-professionnelle pour les étudiants, « ça donne du poids dans un CV de venir d’une université réputée à l’international », constate Jean-Christophe Renauld, prorecteur à la recherche de l’UCLouvain. Ce vaste sondage – le plus important du genre – permet de mesurer l’évolution de la reconnaissance de la qualité de la formation et de la recherche à l’UCLouvain sur la scène internationale.

« Une belle réussite »

« Faire partie du top 200 des universités les plus réputées était déjà une belle réussite. Progresser dans ce classement, dans un contexte de mondialisation croissante, démontre le dynamisme de l’UCLouvain. Cette réputation nous permet de jouer un rôle sur la scène internationale avec nos partenaires de l’alliance européenne Circle.U et ouvre également des portes à nos diplômé·es pour une carrière internationale », se réjouit Jean-Christophe Renauld.

Le classement voit l'université de Harvard aux États-Unis conserver sa première position, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) conserver la 2e place et l'université d'Oxford au Royaume-Uni gagner deux places pour se hisser au 3e rang. L’évolution la plus marquante est la progression de la Chine dont le nombre d’universités classées dans le top 200 passe de 12 à 17. D’autres pays émergents comme l’Inde et le Brésil progressent également dans ce classement, ce qui illustre le processus de mondialisation en cours dans l’excellence de l’enseignement supérieur.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Louvain (Brabant flamand)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW