Le vol EasyJet de Valérie et d’autres dizaines de passagers a tourné au cauchemar

PhotoNews
PhotoNews

C’est sans doute une mésaventure que personne ne voudrait vivre à bord d’un avion. Le vol Toulouse-Rennes, de la compagnie EasyJet, a connu plusieurs problèmes ce samedi en raison des conditions climatiques. L’avion aurait dû se poser en Bretagne, mais il s’est finalement posé à Bordeaux, explique France Bleu.

Sur papier, l’avion devait partir de Toulouse à 7h45 et atterrir à 9 heures. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu étant donné qu’il n’est parti qu’à 9 heures. Une fois dans les airs, l’avion arrive en Bretagne mais c’est impossible de se poser. L’engin tourne 40 minutes au-dessus de Rennes avant de devoir retourner à Bordeaux, où il atterrira à 12h30. Une heure plus tard, l’avion redécolle et se posera à 14h15 à Rennes. Soit avec un retard de 5h15 sur l’horaire initial.

Une mère inquiète

Tout est bien qui finit bien, même si plusieurs voyageurs ont montré des signes d’inquiétude. C’est notamment le cas de Valérie, la maman d’une mariée. « On avait des rendez-vous chez le coiffeur, l’esthéticienne ce matin, tout cela est annulé. On n’arrivera peut-être pas suffisamment tôt pour être à la cérémonie de mariage. C’est ma première fille qui se marie, c’est quelque chose d’assez difficile à vivre », pose-t-elle à une journaliste de Radio France, sans avoir prévenu les heureux mariés. « On a essayé de les préserver. On a prévenu d’autres proches qui vont essayer d’organiser les choses et repousser si c’est possible de 30 ou 45 minutes la cérémonie, en fonction de notre heure de départ ici. »

EasyJet, la compagnie qui a organisé le vol, a tenu à souligner que « la sécurité et le bien-être de nos passagers et de nos équipages est notre première priorité. »

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers