L’UMons décerne ses insignes de docteur honoris causa à neuf personnalités

L’UMons décerne ses insignes de docteur honoris causa à neuf personnalités
Belga Image

Par les insignes de docteur honoris causa, l’UMons souhaite, chaque année, honorer une personnalité de premier plan en reconnaissance des services rendus à la société ou au développement de la science.

L’architecte et urbaniste Patrick Bouchain s’est ainsi vu remettre ce titre vendredi soir, tout comme Hywel Ceri Jones, l’un des pères fondateurs du programme d’échange Erasmus mais aussi de Comett, Tempus et Petra qui favorisent la mobilité, l’éducation, l’inclusion et l’égalité des chances.

L’économiste Emmanuelle Auriol, spécialiste des domaines de l’économie publique, industrielle et du développement, a également été honorée, aux côtés d’Elizabeth Mary Williamson, spécialiste des médicaments à base de plantes et de Sylvie Belleville, spécialiste de la neuropsychologie des maladies neurodégénératives.

Stéphane Mallat, professeur d’informatique et de mathématiques qui a reçu nombreux prix et distinctions, peut ajouter l’insigne de docteur honoris causa à sa liste. Fatima Montemor, spécialiste des traitements de surface, des revêtements, de la corrosion et du domaine de l’électrochimie, a aussi été distinguée, avec la politologue Françoise Vergès, spécialiste des problématiques de l’esclavage colonial et des phénomènes de créolisation, et Loïc Cadiet, spécialiste, entre autres, de la Théorie générale du procès, et de l’Arbitrage et des modes alternatifs de règlement des conflits.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE