Rue Antoine Clesse à Mons: des poteaux au milieu des places de parking intriguent…

Photos
Au départ, les travaux étaient parfaitement corrects, précise l’échevin des Travaux Stéphane Bernard.
Au départ, les travaux étaient parfaitement corrects, précise l’échevin des Travaux Stéphane Bernard. - T.D.

Si des voitures se garent à cet endroit, les riverains ne peuvent plus manoeuvrer pour rentrer dans leur garage.
Si des voitures se garent à cet endroit, les riverains ne peuvent plus manoeuvrer pour rentrer dans leur garage. - T.D.

À l’origine les travaux étaient parfaitement corrects. « Tous les aménagements qui ont été faits tant au niveau du stationnement, de la rue, du mobilier urbain correspondent tout à fait aux dispositions légales en la matière », explique Stéphane Bernard, échevin des Travaux.

Une fois ces travaux finis, les problèmes ont commencé à pointer le bout de leur nez. « A la toute fin du chantier, plusieurs riverains se sont manifestés. Ils ne pouvaient plus rentrer dans leur garage à cause de la promiscuité avec les voitures garées. Il a donc été décidé, en concertation avec les riverains, de placer ces potelets en attendant de pouvoir remplacer la zone de délimitation du stationnement. »

Une situation temporaire

Ces poteaux ne devraient pas rester longtemps. À terme, ils seront retirés en même temps que les pavés blancs seront remplacés par des gris. Il ne devrait donc plus rien rester. « On est dans une phase transitoire qui n’était pas prévue. C’est une demande des habitants. Notre but est d’améliorer le cadre de vie des habitants et non pas de créer des difficultés qu’ils n’avaient pas avant les travaux. C’est pourquoi, même si les travaux étaient conformes aux dispositions légales, on a décidé de faire ces aménagements avec eux. »

Les piquets vont bientôt disparaître.
Les piquets vont bientôt disparaître. - T.D.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mons (Hainaut)
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE