USA: vers une troisième dose de vaccin pour les plus de 65 ans

USA: vers une troisième dose de vaccin pour les plus de 65 ans
Belga Image

Un comité consultatif de l’Agence américaine des médicaments (FDA) s’est prononcé vendredi en faveur d’une troisième dose de vaccin anti-Covid de Pfizer pour les personnes âgées de 65 ans et plus, ainsi que pour les personnes présentant un risque élevé de développer une forme grave de la maladie.

Cette dose de rappel est recommandée par les experts américains à partir de six mois après la deuxième dose.

Les experts ont ensuite estimé, au terme d’une journée de discussions quelque peu chaotique, que le personnel soignant devrait être inclus dans ces personnes «à haut risque».

Il s’agit, pour cette troisième dose, d’une recommandation dans le cadre d’une autorisation en urgence, a-t-il été précisé.

Cette décision est intervenue peu après un premier vote, durant lequel le comité s’était dit opposé à une dose de rappel pour toutes les personnes dès 16 ans, ce qui devrait largement être interprété comme un revers pour l’administration de Joe Biden.

Cette dernière a en effet annoncé une campagne de rappel dès la fin septembre pour tous les adultes américains ayant reçu leur deuxième dose huit mois auparavant, sous condition que la FDA l’approuve.

Les recommandations du comité ne sont pas contraignantes, mais il est très rare qu’elles ne soient pas suivies par la FDA.

Sur les 18 experts membres de ce comité --chercheurs, épidémiologistes, spécialistes des maladies infectieuses--, 16 s’étaient prononcés contre une campagne de rappel pour la population générale dès 16 ans.

Ils ont notamment mentionné des inquiétudes concernant les risques de myocardite, une inflammation du muscle cardiaque, chez les jeunes adolescents et adultes masculins.

«Je pense que cela devrait démontrer au grand public que les membres de ce comité sont indépendants de la FDA, et que nous avons bien notre mot à dire lorsqu’il nous est demandé de siéger», a déclaré l’une de ses membres, Archana Chatterjee.

Les 18 experts ont en revanche tous voté en faveur d’une troisième dose pour les 65 ans et plus.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde