La Croix-Rouge appelle les enseignants à former leurs élèves aux premiers secours

Illustration
Illustration - Belga Image

Concrètement, les enseignants et enseignantes sont formés à apprendre à leurs élèves à devenir des acteurs de la chaîne de secours. Ainsi, pour les quatre premières années du primaire, les professeurs apprendront à donner la formation « Mission Zéro Bobo », qui vise à prévenir les accidents domestiques et à initier aux gestes de premiers soins. Les instituteurs et institutrices des deux dernières années du primaire apprendront, eux, à donner la formation « Benjamin secouriste », qui approfondit les gestes qui sauvent des vies.

Enfin, pour le secondaire et le supérieur, la formation sera plus importante pour permettre aux élèves de passer le Brevet européen de premiers secours (BEPS). « Obtenir ce brevet est un avantage certain pour les élèves qui, dès l’adolescence, seront à même de réagir efficacement face à toutes les situations d’urgences, mais aussi de pratiquer un massage cardiaque », explique la Croix-Rouge dans son communiqué.

Pour pouvoir suivre ces formations, les professeurs doivent s’inscrire sur le site de la Croix-Rouge.

L’ONG collabore avec le monde de l’enseignement depuis 2013 pour former les enseignants qui le souhaitent aux premiers secours, cette formation n’étant pas obligatoire dans le cursus scolaire.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Croix-lez-Rouveroy (c.f. Estinnes)Estinnes (Hainaut)
Aussi en Belgique