Suppression du tram 32 à Schaerbeek: «Il faut défendre la ligne»

La ligne 32 est supprimée.
La ligne 32 est supprimée. - D.C./D.R.

Le bonheur des uns, fait le malheur des autres… Dans ce cas-ci, la suppression du tram 32 (Drogenbos Château – Da Vinci) pour un bus 52 réjouit les Forestois qui vont pouvoir aller de Forest National à la Gare Centrale d’une traite. Mais ce changement n’est pas sans impact pour les Schaerbeekois, estime le conseiller communal Cédric Mahieu (cdH).

« Le tram 32 permettait d’aller dans le centre directement. Maintenant, il y a une rupture de charge, voire deux pour aller jusqu’à la Gare du Midi », pointe l’humaniste qui est un utilisateur régulier de ce tram.

Pour le conseiller, la suppression de la ligne engendre une baisse du nombre de fréquences ainsi qu’une baisse de l’attractivité de la commune et des transports en communs. « Les Schaerbeekois vont subir une diminution du nombre de passages sur cette ligne entre 20h et minuit », analyse-t-il. « Cette décision unilatérale de la Stib va avoir un impact considérable sur l’attractivité des transports en commun en soirée à Schaerbeek. Cela va à contre-courant de la politique prônée par Ecolo. Il faut défendre la ligne ! »

Cédric Mahieu va interpeller la commune mercredi à l’occasion du conseil communal. Il espère obtenir des explications et l’avis du collège.

Interrogée par la Dernière Heure, la Stib affirme prendre en considération l’impact de la suppression de la ligne. Elle a augmenté la fréquence du tram 55 en soirée et aménagé son horaire pour une « correspondance la plus fluide possible à la Gare du Nord ».

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Drogenbos (Brabant flamand)Schaerbeek (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES