Mort d’un candidat des «12 coups de midi»: les agresseurs s’accusent mutuellement

Mort d’un candidat des «12 coups de midi»: les agresseurs s’accusent mutuellement
TF1

Il y a plus de deux ans, Bastien Payet voyait sa soirée tourner au drame. Le jeune homme, l’homme connu des téléspectateurs de TF1 pour sa participation au jeu de Jean-Luc Reichmann « Les douze coups de midi », était « pris à partie, roué de coups de poing et de pied dans la tête » par trois étudiants.

Immédiatement transporté au CHU de Reims, Bastien décédait quelques heures plus tard, le dimanche 10 mars 2019. Les résultats de l’autopsie avaient ensuite révélé que le jeune homme était mort des « coups portés à la tête et au visage, provoquant un traumatisme crânien. C’est un hématome sous-dural profond, sur le côté droit du crâne »

Arrêtés le soir de la mort de Bastien, trois suspects avaient été mis en examen pour meurtre. Le principal suspect est toujours en prison alors que les deux autres ont été libérés il y a un peu plus d’un an. Selon Jean-Marc Morandini, l’instruction a été clôturée cet été et un procès devrait se tenir dans les prochains mois. Par ailleurs, d’après Le Nouveau Détective, les agresseurs présumés s’accusent mutuellement du crime.

Aussi en TV