Le Brussels Beer Project maintient le Wanderlust, son événement annuel

Le Brussels Beer Project maintient le Wanderlust, son événement annuel
Belga

Si d’autres festivals de bières ont été annulés car trop difficiles à organiser dans le contexte sanitaire actuel, le Brussels Beer Project (BBP) maintient son événement annuel, le Wanderlust. La réservation est obligatoire ainsi que la présentation du certificat de vaccination ou d’une attestation de test PCR négatif.

La capitale accueille généralement à cette période de l’année différents festivals de bière dont les plus importants sont le Swafff au Karreveld, le BXLBeerFest à Tour & Taxis, le Week-End des Brasseurs sur la Grand-Place, et le Wanderlust. Seul ce dernier est donc maintenu cette année.

«Cela fait six ans que nous organisons le Wanderlust, sans discontinuité. Nous nous sommes adaptés lorsqu’il y avait les mesures spéciales contre le terrorisme en 2016 ou l’année dernière avec le Covid. Il s’agit d’une belle fête que nous avons à cœur de mettre en place et qui donne un rayon de soleil à la communauté qui nous soutient tous les jours», explique Sébastien Morvan, cofondateur du BBP.

Le Brussels Beer Project a vu le jour en 2013 avec l’appui d’un financement participatif. Il dispose d’une première brasserie expérimentale rue Antoine Dansaert et construit une nouvelle brasserie à Anderlecht qui sera opérationnelle d’ici la fin de l’année.

Les organisateurs attendent 3 à 4.000 visiteurs. Des brasseries des États-Unis, d’Argentine, du Royaume-Uni, d’Allemagne ou encore d’Estonie prendront part à cette édition, outre les belges La Source (Bruxelles), Misery (Aywaille) et BBP.

Le Week-End des Brasseurs sur la Grand-Place est d’une toute autre ampleur puisqu’il accueille entre 50.000 et 60.000 visiteurs en trois jours. Selon la fédération des Brasseurs, il était trop compliqué de maintenir un tel événement sur l’emblématique Grand-Place avec les règles liées au processus du Covid Safe Ticket.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES