Bruxelles-Nord lance une brochure de sensibilisation au harcèlement de rue

Contre le harcèlement de rue.
Contre le harcèlement de rue. - D.R.

Depuis plusieurs mois déjà, la zone de police Bruxelles-Nord est à pied d’œuvre pour lutter contre le harcèlement de rue sur son territoire. La zone de police annonce ce lundi le lancement d’une nouvelle arme de sensibilisation afin d’endiguer le phénomène.

En l’occurrence, une brochure de sensibilisation créée sur base des constats effectués par les policiers de l’unité anti-harcèlement mais également par un partage de connaissance sur le phénomène avec la police de Liège, dans le cadre du réseau Intersection.

« La nouvelle brochure permet de sensibiliser les victimes, les témoins et les potentiels auteurs sur le harcèlement de rue tout en marquant l’accent sur le consentement : « La différence entre la drague et le harcèlement, c’est le consentement ». Elle rappelle les gestes à suivre pour les victimes, pour les témoins et les conséquences pénales auxquelles se risquent les auteurs. Elle vise également à faire prendre conscience aux potentiels auteurs, quels gestes sont répréhensibles et l’impact que des comportements déplacés ont sur une victime », explique la zone de police dans un communiqué de presse diffusé ce lundi.

« Les objectifs de ce projet sont de lutter contre le chiffre noir des faits, de sensibiliser les victimes sur leur droit à porter plainte pour ces faits et de leur donner des conseils afin d’améliorer leur sentiment de sécurité dans l’espace public, de lutter contre le sentiment d’impunité des auteurs et de leur rappeler la loi et de les sensibiliser à l’importance du consentement. »

Des formations

« Les témoins sont quant à eux, informés, des formes d’aide qu’ils peuvent donner pour lutter contre ce phénomène. Enfin, la brochure sensibilise les victimes sur leurs droits, l’importance de porter plainte et les services qu’elles peuvent contacter suite à des situations de harcèlement de rue », poursuit-elle.

Au mois d’avril et mai dernier, la zone de police Bruxelles-Nord a mené six opérations contre le harcèlement en rue. Au cours desdites opérations, plusieurs auteurs de remarques ne constituant pas une infraction ont été sensibilisés par les policiers. La zone va poursuivre ces opérations dans les différents quartiers de son territoire. « Une collecte d’informations des lieux les plus problématiques est en cours d’exécution », précise-t-elle.

« À la mi-septembre, débuteront les formations en partenariat avec l’ASBL « Touche Pas à Ma Pote », au sein de la zone de Police Bruxelles Nord. L’objectif de la formation est d’apprendre à mettre en pratique la loi « Harcèlement sexiste » ou « Harcèlement de rue » de 2014 via des mises en situation pour les policiers. Cela permet de traduire l’application des normes au travers d’un travail policier de qualité, via un accueil des victimes adapté et une rédaction des P.V. complète », annonce la zone de police.

« À côté de l’objectif d’améliorer l’approche et la prise en charge des victimes de harcèlement de rue, la zone de Police souhaite aussi, à travers cette formation, poursuivre et renforcer le développement de sa culture d’entreprise en interne, notamment sur le plan de l’égalité des genres. « Nous pensons que les modules de formation vont favoriser l’échange entre les membres du personnel sur leur perception de ce type de fait. Cet échange sera certainement porteur aussi sur la perception de l’égalité des genres au sein de l’organisation », conclut Frédéric Dauphin, le chef de corps de la zone de police Bruxelles-Nord.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers