Urbanisation débridée: prendre dès aujourd’hui les bonnes décisions

Urbanisation débridée: prendre dès aujourd’hui les bonnes décisions
Laura Hollange

Les inondations récentes ont permis de remettre sur la table ce débat de l’artificialisation des sols, sur la nécessité de laisser à la nature plus d’espaces. Comment (mieux) reconstruire et où le faire seront les questions centrales des prochaines années dans toutes les communes sinistrées, a fortiori dans la vallée de la Vesdre. C’est là un défi qui doit être relevé collectivement, avec l’ensemble de la population et, plus particulièrement, celles et ceux qui ont tout perdu.

Mais les décisions politiques doivent désormais être cohérentes. La Wallonie s’est fixé l’horizon 2050 pour qu’il ne soit plus possible de construire des habitations sur les espaces libres en Wallonie, tant pour les particuliers que pour les entreprises. Fort bien. Mais les décisions prises aujourd’hui doivent alors être pleinement en phase avec ces objectifs et non en se disant qu’on profite un maximum des 30 ans qui restent avant la fin de l’urbanisation débridée.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région wallonne
Notre sélection vidéo
Aussi en REGION LIEGEOISE