JO 2020: les Belgian Hammers 5es du relais mixte de triathlon

Vidéo
Belga
Belga

Les Belgian Hammers ont pris la 5e place du relais mixte de triathlon des jeux Olympiques de Tokyo, samedi sur la base nautique d’Odaiba, tandis que l’or a été décroché par la Grande-Bretagne.

Claire Michel, Marten Van Riel, Valerie Barthelemy et Jelle Geens ont signé un temps de 1h24.36, à 55 secondes de la Grande-Bretagne, qui a décroché la première médaille d’or de cette discipline olympique.

Lors du triathlon mixte, les quatre athlètes (deux hommes et deux femmes) composant les équipes ont chacun nagé 300 m, roulé 6,8 km en vélo et couru 2 km.

Claire Michel a été la première à plonger dans l’eau de la base nautique d’Odaiba. Quelques jours après avoir souffert d’une élongation au mollet gauche pendant l’épreuve individuelle, la Belge a tenu bon. Marten Van Riel a ainsi pu commencer sa course en 7e position, avec un retard de 36 secondes sur les meneurs. Van Riel, 4e du triathlon individuel, a regagné 10 secondes après la nage et le vélo, mais a dû céder du terrain durant la course à pied. À mi-parcours, les Hammers avaient 39 secondes de retard sur les leaders britanniques.

Valérie Barthelemy a pris le relais à la 3e place et a réalisé une excellente performance, tout comme mardi, lorsqu’elle avait terminé à une belle 10e place dans le triathlon individuel. Après la natation, elle formait un groupe avec les Pays-Bas, l’Allemagne et la France derrière la Grande-Bretagne et les États-Unis. Jelle Geens a finalement pris le départ de sa course en 5e position, à 53 secondes des leaders.

Jelle Geens, qui avait manqué la compétition individuelle en raison d’une contamination par le coronavirus, a maintenu sa position dans les épreuves de natation et de cyclisme et s’est classé 5e en course à pied, sa discipline de prédilection. L’écart avec les États-Unis, 3e, était cependant trop important et une médaille par conséquent hors de portée. Il a finalement terminé 5e, après un sprint contre le concurrent néerlandais.

La Grande-Bretagne (Jessica Learmonth, Jonathan Brownlee, Gerogia Taylor-Brown et Alex Yee) s’est imposée en 1h24.31, avec 14 secondes d’avance sur les États-Unis et 23 secondes sur la France. Les Pays-Bas sont 4e à 53 secondes, la Belgique 5e à 55 secondes.

Aussi en Jeux olympiques