Inondations: plusieurs communes namuroises inventorient les dégâts

Que de dégâts...
Que de dégâts... - Facebook

Gembloux, Couvin, Fosses-la-ville, Fernelmont, Jemeppe-sur-Sambre et Namur dressent, avec l’apport de leurs citoyens impactés, un inventaire des habitations et rues sinistrées afin d’introduire une demande de reconnaissance des intempéries des 15 et 16 juillet comme calamités naturelles publiques. Cette démarche des communes auprès de la Région pourrait par la suite ouvrir la possibilité pour les citoyens de solliciter une indemnisation auprès du Service Régional des Calamités.

Afin de compléter les informations déjà récoltées sur le terrain, la Ville de Gembloux invite ainsi les citoyens touchés par les dernières inondations à lui communiquer, si possible avant le mercredi 4 août, la localisation et la nature des dégâts. Ces informations peuvent être communiquées au service planification d’urgence par mail (inondations@gembloux.be) ou par courrier. Des photographies peuvent être jointes.

En province de Namur, la même démarche a été initiée par les communes de Fernelmont, Fosses-la-ville, Couvin, Jemeppe-sur-Sambre et Namur.

Le 13 août est la date limite pour la demande de reconnaissance de l’événement comme calamité publique, mais la plupart des communes souhaitent recevoir les données dès que possible.

Cette procédure n’exclut pas la rentrée d’un dossier auprès des assurances.

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE NAMUR