La France menacée par Al-Qaïda: Emmanuel Macron et Gérald Darmanin ciblés

La police française (illustration).
La police française (illustration). - Photonews

Dans une vidéo plus qu’inquiétante diffusée récemment, l’organisation terroriste Al-Qaïda menace à nouveau la France. Des propos pris très au sérieux par le ministère de l’Intérieur de Gérald Darmanin. Selon Le Parisien, son directeur de cabinet, Pierre de Bousquet, a transmis un télégramme à ce sujet à tous les préfets de France leur demandant fermement une grande vigilance « tout au long de l’été et jusqu’en septembre », car les risques d’une attaque sont élevés

Selon lui, cette vidéo « consacrée en intégralité à condamner le blasphème incarné par les caricatures de Mahomet » aurait « un potentiel de diffusion important ». Un message qui vise explicitement la France, « tête de pont de la prétendue guerre de l’Occident contre l’Islam ». Le président Macron et le ministre de l’Intérieur y sont même cités.

Pour le cabinet du ministre, le risque est aussi important qu’en automne 2020, époque à laquelle la France a été frappée par plusieurs attaques terroristes, alors que le procès des attentats de Charlie Hebdo avait lieu. Cette vidéo pourrait inciter les membres d’Al-Qaïda présents en France à frapper, alors que début septembre aura lieu le procès des attentats du 13 novembre 2015.

« C’est un rappel à la vigilance comme on en fait régulièrement mais il n’y a pas eu d’élévation du niveau de la menace » a précisé un haut responsable du Renseignement.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde