Burger King crée la polémique en raison d’un faux document sur la vaccination

Burger King crée la polémique en raison d’un faux document sur la vaccination
Belga

Une note de service est en train de devenir virale sur les réseaux sociaux. Elle semble émaner de l’enseigne de restauration rapide, Burger King qui informe ses salariés qu’à compter du 31 août, ils devront disposer d’un pass sanitaire pour venir travailler. « Les salariés ne disposant pas de passe sanitaire à compter du 31 août ne pourront plus travailler. Leur contrat de travail sera suspendu et la rémunération n’aura pas à être maintenue. Nous mettons également en place un suivi afin d’avoir connaissance des salariés vaccinés ou non vaccinés à ce jour », est-il écrit.

Postée sur twitter, la note de service a provoqué un appel au boycott de Burger King. Mais il s’agit d’un fake. Dimanche sur Facebook, la direction du Burger King Antilles a annoncé qu’elle portera plainte. « Ce dimanche 18/07/2021, un document mentionnant l’obligation pour les salariés et les clients de Burger King de se faire vacciner circule sur les réseaux sociaux. La direction tient à vous informer que cette note n’est pas un document officiel interne Burger King Antilles et dément toute implication dans sa réalisation ou sa diffusion », a communiqué l’enseigne sur Facebook. « Une plainte sera déposée afin de connaître l’origine de cette publication ».

Ce qui est réel par contre, c’est l’obligation de présenter un pass sanitaire auquel seront effectivement soumis les employés et les clients de Burger King à compter du 31 août. Tout comme les employés de l’ensemble de la filière de la restauration qui ont jusqu’au 30 août pour se faire vacciner ou présenter un pass sanitaire valide.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde