Infrabel inaugure un nouveau bâtiment à quelques pas de la gare de Charleroi-Sud

Infrabel inaugure un nouveau bâtiment à quelques pas de la gare de Charleroi-Sud
Belga

«Sambre & Rail», le nom de ce nouveau cadre de travail choisi par les collaborateurs, a été officiellement dévoilé mercredi par le CEO d’Infrabel, Benoit Gilson, en présence du ministre fédéral de la Mobilité Georges Gilkinet et du bourgmestre de Charleroi Paul Magnette.

Le déménagement s’est achevé mi-mai et permet de quitter l’hôtel des chemins de fer, qu’Infrabel louait à la SNCB et qui ne répondait plus aux exigences minimales en matière de performances énergétiques, de confort ou encore d’organisation des espaces de travail, a précisé le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire.

Les 350 collaborateurs prendront place dans 16.000 mètres carrés, répartis sur six niveaux «hors sol». «On y trouve des bureaux individuels, des espaces communs, mais surtout un environnement de travail adapté comprenant des salles de réunion polyvalentes et des zones de collaboration. L’atmosphère est moderne, innovante et axée sur le bien-être du personnel qui pourra, par ailleurs, profiter de deux terrasses et d’une salle de sport», a ajouté Infrabel.

Le nouveau bâtiment accueillera également la cabine de signalisation de Charleroi-Sud, l’une des plus modernes du pays. Une vingtaine d’agents travailleront depuis ce centre névralgique pour le trafic ferroviaire, situé au deuxième étage, pour assurer la circulation quotidienne de quelque 900 trains. «Le champ d’action de cette cabine s’étend d’Auvelais à La Louvière, en passant par Couvin et Waterloo, soit près de 350 kilomètres de voies», précise Infrabel.

Depuis une quinzaine d’années, Infrabel a modernisé ses postes de signalisation, tout en procédant à leur regroupement. De 368 en 2005, le gestionnaire en comptabilise aujourd’hui 17 et vise une réduction jusqu’à 10 postes fin 2022. «La technologie totalement informatisée utilisée dans ces ’tours de contrôle’ permet de gérer des zones plus étendues tout en renforçant la sécurité et la fluidité du trafic ferroviaire», explique Infrabel.

Un premier bâtiment, situé au-delà du pont de l’avenue Marius Meurée à Charleroi et qui accueille le Centre logistique & infrastructure (CLI), était sorti de terre fin 2018, près du bâtiment «Sambre & Rail». Ce centre regroupe 300 employés en charge de l’entretien et de la modernisation du réseau ferroviaire du «grand Charleroi».

L’investissement total pour les deux bâtiments s’élève à environ 35 millions d’euros: 25 millions pour «Sambre & Rail» et 10 pour la construction du Centre logistique & infrastructure.

# Belga context

View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=iilmmcfj )

Aussi en CHARLEROI