L’Italie lance son passeport sanitaire européen et envisage la levée des masques

L’Italie lance son passeport sanitaire européen et envisage la levée des masques
Belga

Le Premier ministre italien Mario Draghi a signé le décret stipulant la manière dont le passeport sera émis, avec effet immédiat, a indiqué le gouvernement.

Avec ce «green pass», les personnes entièrement vaccinées, guéries du Covid-19 ou testées négativement au coronavirus peuvent télécharger un certificat leur permettant de se déplacer librement.

L’Italie envisage aussi de lever l’obligation du port d’un masque buccal à l’extérieur, alors que le nombre de contaminations continue de baisser dans la Botte. La protection faciale est de mise depuis l’automne dernier. On ignorait encore jeudi quand cette obligation serait levée.

«Pouvoir enlever son masque à l’extérieur au début de l’été est l’objectif du gouvernement et nous en sommes proches», a écrit le ministre des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, sur Facebook. Certains médias pronostiquaient que la règle serait levée mi-juillet tandis que d’autres s’attendent à ce que l’obligation soit mise au placard plus tôt.

«Nous attendons ce moment depuis des mois et maintenant que les chiffres montrent que nous surmontons la crise, nous devons aller plus vite», a estimé M. Di Maio, du mouvement populiste Cinq Etoiles. Les soins intensifs italiens traitent 470 malades du coronavirus, contre plus de 3.000 il y a deux mois, a-t-il pointé.

À l’intérieur, le masque resterait obligatoire, ainsi que dans les magasins, les transports en commun et les restaurants.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde