De nouvelles recherches pour retrouver Jürgen Conings ce mercredi matin

De nouvelles recherches pour retrouver Jürgen Conings ce mercredi matin
Belga image

Toujours aucune trace de Jürgen Conings. Le militaire de 36 ans, disparu avec un véritable arsenal de guerre et en laissant une lettre de suicide dans laquelle il projetait de mener des attentats, donne du fil à retordre aux autorités qui ne parviennent pas à retrouver sa trace. Si les recherches se sont principalement concentrées dans le Limbourg, d’où est originaire le fugitif et où sa voiture a été retrouvée abandonnée avec quatre lance-roquettes à l’intérieur, les enquêteurs ne sont toujours pas parvenus à mettre la main sur Jürgen Conings.

Mais les autorités n’abandonnent pas les recherches. Ce mercredi matin, un cortège de nombreux militaires et de policiers s’est rassemblé au stade Genk, comme le rapporte Het Laatste Nieuws. De nouvelles fouilles sont prévues dans la ville et les environs

Pour rappel, une nouvelle opération de recherche à grande échelle avait été menée vendredi à Lanklaar et Eisden, en province de Limbourg. Au total, 220 membres des forces de l’ordre ont fouillé les deux zones, sans résultat.

Âgé de 46 ans, Jürgen Conings a été vu la dernière fois à son domicile le 17 mai. Le lendemain, il est apparu qu’il avait laissé une lettre d’adieu préoccupante, dans laquelle il proférait des menaces, et qu’il avait emporté des armes lourdes. Une chasse à l’homme a alors été lancée. Un juge d’instruction a été saisi pour tentative d’assassinat dans un contexte terroriste et infractions à la législation sur les armes dans un contexte terroriste.

Aussi en Belgique