Chasse à l’homme en Flandre: des coups de feu entendus dans le parc Hoge Kempen!

Chasse à l’homme en Flandre: des coups de feu entendus dans le parc Hoge Kempen!

Mercredi soir, vers 18h35, six coups de feu ont été entendus dans le parc national Hoge Kempen à Maasmechelen. Des nuages de fumée ont été aperçus derrière le quartier Klein Homo à Lanklaar et des sirènes ont également retenti, d’après les informations de Het Belang van Limburg. Des renforts de la Défense ont également été sollicités, 90 militaires sont arrivés sur les lieux.

Une vaste chasse à l'homme est en cours pour retrouver le fugitif Jurgen Conings dans la réserve naturelle de Mechelse Heide. Les unités spéciales ont pénétré dans la réserve naturelle avec un véhicule blindé. Il s'agit d'une dizaine d'hommes masqués en civil, munis de gilets pare-balles et de fusils automatiques, selon les informations de HLN.

Deux enquêteurs de la police du Maasland ont également récupéré un vêtement et deux essuies trouvés sur un sentier près de l’Europalaan (N771), au bord du Dilserbos, à quelques kilomètres de l’endroit où le véhicule de Jurgen Conings a été retrouvé mardi soir. On ne sait pas encore si ces éléments appartiennent à ce dernier.

Jurgen Conings, militaire âgé de 46 ans, fait l’objet de recherches intenses depuis ce mardi après-midi. Son véhicule, une Audi Q5, a été saisi mardi soir par la police. Quatre lance-roquettes anti-char avaient été retrouvés dans son véhicule, a indiqué mercredi le parquet fédéral dans un communiqué.

L’homme de 46 ans est animé de motivations « potentiellement agressives à l’encontre d’institutions ou de personnalités », a précisé le parquet. L’homme, lourdement armé et considéré comme dangereux en raison de ses sympathies d’extrême droite, avait proféré des menaces de mort à l’encontre du virologue Marc Van Ranst, depuis placé sous protection.

L’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam) a placé mercredi le niveau de menace à quatre, soit le plus élevé, concernant la fuite de Jurgen Conings. Pour la Belgique dans son ensemble, l’analyse de l’Ocam reste inchangée, soit au niveau 2 (moyen).

Aussi en Belgique