À Dour, le toxicomane avait molesté la gérante de l’épicerie, âgée de 85 ans!

Il l’avait frappée et menacée avec un couteau de cuisine.
Il l’avait frappée et menacée avec un couteau de cuisine. - Photo d’illustration/ SK

L’homme était sous influence de cocaïne au moment des faits. La commerçante a été tabassée… La victime dit avoir reçu des coups de pied et de poing dans le visage. Selon le prévenu, les boursouflures au visage sont les conséquences d’une chute.

Le ministère public ajoute que le prévenu a exhibé un couteau de cuisine pour menacer l’octogénaire, qui tient son commerce depuis soixante ans. Elle a gardé des séquelles psychologiques de cette agression. Selon la victime, son agresseur, âgé de 31 ans, répétait sans cesse : « dis-moi où est l’argent ? ». Il n’a finalement pas réussi à ouvrir la caisse.

L’individu, condamné à une peine de douze mois de prison à Liège en 2020, venait de recevoir son billet d’écrou quand il a commis les faits. Son avocat a sollicité une probation, insistant notamment sur la consommation de stupéfiants et d’alcool. Son client doit être soigné. L’avocat ne s’est finalement pas opposé à la peine de quatre ans.

Jugement le 31 mai.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Dour (Hainaut)Mons (Hainaut)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers